DIGITAL BASTARDS

À ma chère tante du Jura

Pour la petite histoire, cet article fait suite à un commentaire posté par un lecteur de Digital Bastards via Linkedin.

"Si vous arrivez à faire comprendre à ma chère tante du Jura que l'interconnexion avec une DSP gérant le prebid et que la capacité à transmettre en temps réel un profil avec un databag riche sont les deux critères clés pour concrétiser l'use case retargeting dans la mise en place d'une DMP, vous avez gagné !!"

C'était par ici : Digital Bastards, en fin d'article.

DSP, pre-bid, DMP, retargeting

Honnêtement, ça fait un peu trop de mots louches pour un one-shot. L'écosystème tech de la publicité en ligne c'est pas vraiment ce qu'il y a de plus sexy.

Alors l'idée c'est pas de te faire flipper, mais plutôt de garder une vision d'ensemble pour le moment.

À ma chère tante du Jura, c'est la lettre qui essaie de démystifier le Retargeting.

Pour que ça fonctionne, tu dois imaginer un peu la scène. Le Jura, cette femme de 40 ans en pantoufles assise près du feu, les clichés honteux du parisien qui écrit ces lignes, et cette lettre entre les mains.


Chère tata,

Papa m’a parlé de cette photo d’un paquet de nouilles qui te suit partout sur internet.

C’est sûrement pas très joli tata, mais c’est sûrement pas un complot Nord-Coréen.

Non. Cette fantastique relation que tu viens de vivre avec ton paquet de nouilles, on appelle ça du Retargeting.

On oubliera la traduction en VF pour cette fois tata si tu veux bien. Un peu péteux et pas recommandé pour ta parano.

Mais le Retargeting. On dirait une danse tata. C’est chantant !

Alors d’accord, je veux bien comprendre que ça t'angoisse. L'inconnu a tendance à faire peur. C’est humain.

Si tu veux mon avis tata, tout le problème est là. Et c’est peut-être de ma faute après tout. J’aurais dû prendre le temps de t’expliquer un peu mieux tout ça.

Le Retargeting au fond, c’est con comme tonton Fernand.

Tu le connais tonton. Suffit qu'il nous ponde une blague pas trop mauvaise sur la calvitie naissante du voisin et c'est parti, on va y avoir droit pendant quinze jours.

Avec un peu de chance il finira par en trouver une autre de blague. Pas trop mal sentie non plus.  Mais attentiontoujours sur les sans-poils. Faut pas déconner. On combat en terre conquise.

Et bien le Retargeting tata, c’est pareil.

Ton marchand de nouilles là, il a remarqué que tu t’étais intéressée à son produit quand tu visitais son site internet. Du coup son réflexe au marchand, c’est de revenir vers toi avec le produit dans le creux des mains pour te le montrer de plus près. Oh, c'est presque du service là tata.

Si tu savais combien ça lui coûte ces fichues pub à ton marchand. Alors le sentiment le plus rationnel qu’il peut avoir quand il dépense ses sous, c’est de minimiser le risque. Et le risque c'est de montrer ses nouilles à des gens qui s’en cognent.

Au final le principe est assez simple. Plutôt que d'afficher des publicités au hasard sur internet et d'attendre tranquillement que quelqu'un veuille bien s'y intéresser, avec le Retargeting tu cherches à communiquer auprès d'une personne que tu connais déjà. Et avec un produit (ou même une famille de produits) pour lequel cette personne a déjà montré un intérêt.

Ton marchand de nouilles c'est pas le seul à aimer le Retargeting tata. Tu sais, le truc intéressant avec ces acteurs en ligne c'est qu'ils ont pris l'habitude de regarder de très près la rentabilité de leurs campagnes de pub. Grosso merdo, ils vont chercher à comparer combien ils ont dépensés pour te montrer leurs produits VS combien d'argent ils ont gagné.

Du coup à la fin quand il fait ses comptes ton marchand, il va s'intéresser à chaque vente et regarder ce qu'il s'est passé avant. Ce qu'il s'est passé avant, c'est les différentes interactions que tu as pu avoir avec sa marque. Ton petit voyage jusqu'à l'achat. Et potentiellement, chaque interaction c'est un partenaire différent pour lui. Un type de campagne différend.

Tu comprends tata ? Avec une campagne de Retargeting, le partenaire est généralement bien placé pour être le dernier à avoir communiqué avec toi avant que tu achètes le produit. Du coup les marchands ils aiment bien ce partenaire. La sécurité on a dit tata !

Alors oui, il y a des pratiques un peu maladroites parfois. Genre : te balancer des impressions (aka affichage publicitaire) comme des cochons. Et 47x la même pub pour des nouilles, ça fait un peu ex-copain pot de colle qui veut pas passer à autre chose.

J'ai vu.
Je m'en fou.
Lâchez-moi.

Mais tu sais tata c'est pareil pour tout dans la vie. Tu crées quelque chose, et avec le temps tu l'améliores.

 

La publicité en ligne dans son ensemble tend vers plus de qualité. C'est les bienfaits de la maturité tata.

Pour te donner une idée, ça se traduit par du contenu plus intéressant, des formats plus agréables, des messages personnalisés et une pression média mieux gérée.

Tu vois tata, c’est pas si compliqué que ça au final.

C’est même plutôt sympa comme perspective non ? Tant de gens qui te veulent du bien.

Cookies & Cookies

Des soutiens-gorge et des culottes