DIGITAL BASTARDS

WWZ - Brad Pitt et les Native Ads

Hollywood, World War Z - Brad Pitt est notre dernier espoir face à une menace zombie et l’extermination totale de la race humaine. Il ne lui reste qu’une poignée de minutes pour sauver le monde.

La scène est forte, longue, intense. Brady a l’antidote en main, il parvient à se déplacer incognito au milieu d’une horde de mort-vivants bien dégueux. Et là, à quelques mètres de sauver l’humanité, cet enfoiré s’arrête. Net. Plan serré, il est face à un distributeur de soda plein à craquer.

Il s’arrête, donc, et se rafraichît.

world war z - brad pitt

C’est ce qu’on appelle du placement produit, et on en voit un peu partout sur nos écrans. A tel point que ça ne choque plus. Par contre, on juge la pratique toujours plus ringarde. Un peu trop flagrant comme approche publicitaire et commerciale.

Dans World War Z, le réalisateur jongle ponctuellement entre les codes de l'horreur et ceux de la parodie. Et pour le coup, ce placement produit est mis en scène de manière tellement grotesque que ça en devient drôle. Au point de coller presque parfaitement à la dynamique du film.

C’est le détournement d’une pratique publicitaire vieille comme ma grand mère pour lui redonner de la valeur en l’inscrivant dans une logique narrative réelle.

Pour ce film, ce contexte, c’était peut être la meilleure manière d'intégrer un placement produit.

Bon le film date de 2013, et il est peut être temps de revenir sur quelque chose d'un peu plus actuel.

Je suis là pour te parler d'un format publicitaire qui tourne plutôt bien sur le marché de la publicité en ligne. On appelle ça les native ads. Et si l'idée derrière ce format n'est pas vraiment de tendre vers le grotesque, on peut lui trouver certains points communs avec Brad et son Pepsi.

Un peu de contexte pour commencer.

Ça fait quelques années que tu parcours internet plutôt intensément, et outre le temps perdu que tu aurais pu utiliser pour faire des choses juste un tout petit peu plus intéressantes, le truc le plus insupportable qui se met régulièrement en travers de ta route pendant que tu erres... c'est la pub. Ces petites bannières hardcore qui te sautent au visage.

Pas sûr qu'il y ai quelque chose de plus exaspérant sur internet. Et pourtant, ces bannières restent la principale source de revenu des médias qui te donnent accès à du contenu gratuitement, toi petit ingrat.

Face à la prolifération de solutions miracles pour mincir ou gagner 8000€ sur internet en 5 jours, tu as dis stop. Tu as dis stop et tu as installé un ad blocker. Ingrat je disais !

Aujourd'hui, on tend vers 30 % de taux d'équipement en ad blocker dans les foyers français. Grosso merdo, ça veut dire 30% de revenu en moins pour les personnes qui te faisaient profiter de contenu sans que tu aies à lâcher une seule pièce.

En face de ça, il faut toujours payer les journalistes qui partent en Guinée Equatoriale pour rédiger leur putain de dossier dont tu ne liras malheureusement que le titre. Qui lit encore un article en entier aujourd'hui de toute manière ? So has been. Pas le temps.

Tu l'auras compris, gros problème d'oseille.

Et les native ads, c'est peut être la meilleure réponse que le marché aura apporté sur ces dernières années.

L'idée, c'est de te proposer un nouveau format publicitaire. Moins intrusif, mieux encré dans le contexte de ta navigation. Adieu les .gif fluo rose et vert qui clignotent avec un gros -50% en plein milieu. Bonjour les placements doux, proposés respectueusement en sein de ton article ou mieux, à la fin de celui-ci. Pour t'inviter poliment à continuer ta navigation vers un contenu qui ferait sens pour toi. Emplacement natif qui s'intègre parfaitement dans la charte graphique de la page web, ciblage sémantique, brand safety, gestion de la pression média...

On dirait une poésie n'est-ce pas ?

  Exemple de native advertising au sein d'une app mobile.

Exemple de native advertising au sein d'une app mobile.

Redonner de la valeur à la publicité en ligne et aux messages des marques en les inscrivant dans un contexte graphique et sémantique pertinent, tout en soignant le contenu proposé. Les promesses des native ads.

 

Attribution Fraud vs Multi-Touch Attribution

Un tracker sachant tracker...